Syndicat CGT Transports
Les Coursiers à Vélo Toulousains
Les liraisons au bout du monde et dans des zones dangereuses :
Une aberration tant par la distance que par le danger d'y aller à vélo
Les conditions hivernales, (froit, humidité, ...), sont également éprouvantes pour des travailleurs qui n'ont pas de local ou se réchauffer
Eté comme hiver, les coursiers Just Eat n'ont pas de locaux à Toulouse.

Négociations annuelles obligatoires chez Just Eat : compte rendu

Depuis l'ouverture des NAO et du cahier revendicatif de la CGT, la direction n'a fait que des propositions sur des sujets annexes, (contingent d'heures supplémentaires pour les cadres en forfait heures, et possibilité d'interrompre un shift pour les coursières ne se sentant pas en sécurité en heures de nuit).

La dernière réunion s'est tenue le 28 juin.

Voici donc les contre-propositions de la direction :

Éléments positifs :
- fin de l'annualisation : les salariés travailleront chaque semaine le nombre d'heures inscrits sur le contrat sans possibilité pour l'employeur de faire varier les heures unilatéralement
- de nouvelles règles de disponibilités : 100% de disponibilités par rapport aux heures du contrat, avec au moins deux soirs par semaine dont un soir le week-end.

Avancées insuffisantes sur la protection sociale :
- pour les salariés avec un an d'ancienneté, (en pratique, 1 salarié sur 6) : versement du complément employeur en cas d'arrêt maladie après 3 jours de carence (au lieu de 7 aujourd'hui), et le calcul de ce complément sur la base du nombre d'heures contractuelles et non pas sur les salaires perçus (ou absences et arrêts sont pris en compte) ; ainsi qu'un complément employeur à 100% en cas d'accident du travail (au lieu de 90% aujourd'hui) ; enfin, maintien du salaire à 100% en congé maternité et paternité.

Rien sur les salaires et les conditions de travail !
Distances, zones, sous-effectifs, … si ce n'est des propositions dégressives !
- augmenter le poids des sacs à 10 kg, au lieu de 5 kg aujourd'hui dans la convention collective (même si en pratique ce n'est pas respecté...).
- majorer le salaire de 10% après 22h (ce qui est en dessous de ce que la loi prévoit, et qui n'est pas respecté aujourd'hui)
- convertir les repos compensateurs en heures majorées : la CGT défend les temps de repos des salarié afin d'équilibrer vie professionnelle et familiale/études/loisirs.

Pour rappel, les revendications de la CGT :
- Au niveau du salaire fixe, une augmentation générale de 250 €, 13ème mois et majoration selon l'expérience
- Au niveau du salaire variable : prise en compte des difficultés météo, pénibilité, heures de nuit et de week-end, ainsi que les paniers repas
- Locaux de repos et fourniture du matériel : des avancées à venir à Lyon, mais sur Toulouse et dans les autres villes, on attend toujours
- Au niveau du temps de travail : 2 jours de repos par semaine, consécutifs si souhaité, ainsi que la possibilité de poser moins de 6 jours de congés payés
- Maintien de l'emploi sur tous les sites et embauche pour soulager le sous-effectif
- Dernière commande à moins de 3km du domicile
- Politique de formation dans l'intérêt des salariés, (code de la route, formation premiers secours, mécanique, …)
- Au niveau de la protection sociale : la suppression des jours de carence et la prise en charge à 100% du salaire en cas d'arrêt ou d'accident peu importe l'ancienneté

Les salaires doivent augmenter et les conditions s'améliorer !

Pour obtenir l'amélioration des conditions de travail, il va falloir faire entendre notre voix.

D'ici la prochaine réunion de négociations, la CGT propose aux salariés de se réunir afin de décider des modalités qui nous permettront de peser.

Prochaine réunion de négociations : le 11 juillet

Tenons-nous prêts à passer à l'action !

Utilisation des cookies :

Ce site internet utilise des cookies.
Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer votre expérience utilisateur. Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies.